Climatisation naturelle

Au moment de la conception de la maison, il y a la phase d’étude du terrain et de son environnement. Cette étape a effectivement un impact sur le déroulement futur des travaux, car dans certaines régions du monde, ou tout simplement en fonction d’un entourage complexe, la maison nécessitera une climatisation adaptée.

Les fortes chaleurs peuvent devenir incommodantes, et en général, ce sont les enfants et les personnes âgées qui y sont très sensibles. L’aspect consommation d’énergie mérite également d’être considéré.

Pour une climatisation naturelle

Il faut le dire d’emblée, les climatiseurs sont des facteurs de grande consommation d’énergie. Ne pas en utiliser dépend de l’emplacement de l’habitation, mais aussi de bien d’autres aspects (isolation, orientation des ouvertures,…). Une maison est en principe aérée par l’ouverture des portes et fenêtres. Ce qui n’est pas toujours possible, à cause de la pollution des véhicules roulants en milieu urbain par exemple.

Ce qu’il faut dans ce cas c’est agir pour empêcher la chaleur de pénétrer dans la maison. La toiture du bâtiment devra donc être conçue pour présenter une isolation thermique efficace. Par ailleurs, les fenêtres (et portes le cas échéant) seront dotées de rideaux, afin de diminuer la pénétration des rayons solaires. Enfin, un bon vitrage est également indispensable pour éviter l’accumulation de chaleur.

Il est utile aussi de penser au refroidissement de l’air, en recourant au système du puits canadien. Cette installation présente l’avantage d’aspirer l’air chaud, de le mener à 2 m sous terre puis de le restituer frais à l’intérieur de la maison. Sous terre, à profondeur de 2 m, la température se situe à environ 15°C. Un mécanisme de ventilation sera utilisé pour obtenir une ventilation adéquate.

L’optimisation du concept de la maison

L’utilisation de ce qu’on appelle inertie thermique est très intéressante aussi pour se passer d’un climatiseur. Les matériaux lourds sont recommandés. Plus il y a de la masse à l’intérieur de la maison, plus le refroidissement interne est favorisé.

En d’autres termes, l’emploi de matériaux de construction tels que dallage, béton et autres planchers de poids contribuera à alourdir la masse de la maison. Durant la nuit, le rafraîchissement s’opère pour ainsi dire naturellement, en l’absence de rayons solaires.

Considérer également les aspects tels que l’orientation des vents, la hauteur du plafond, ainsi que les couleurs. Certains coloris reflètent les rayons solaires et accroissent la chaleur ambiante.

Cet article vous a plu ? Votez ici :

Back to Top